YOM & The Wonder Rabbis

 

Clarinettiste virtuose et inspiré, Yom n’a eu de cesse d’explorer nombre d’esthétiques musicales.

 

Du klezmer traditionnel revisité aux musiques électroniques, en passant par le rock, l’americana, la musique classique et contemporaine, sans parler de formes totalement inclassables, cet insatiable touche à tout en quête d’absolu ne perd cependant jamais de vue sa vision de la musique, l’approche de l’âme humaine, un besoin d’universalité et de spiritualité qui le conduisent depuis quelques années à s’inspirer des musiques sacrées pour faire évoluer son langage. Une sorte de fil rouge, au long duquel on trouve son duo avec Wang Li ainsi que "Le Silence de l’Exode", mais aussi ses deux créations 2017, "Prière" et "Illuminations". En 2018, ce cycle se poursuit avec la création "Lingua Ignota" célébrant la sainte mystique Hildegarde von Bingen. 

 

En 2011 sortait "With Love", premier album de Yom & The Wonder Rabbis. Le projet marque à l’époque de façon claire l’essor d’une nouvelle scène et d’une nouvelle génération de musiciens produisant une musique mariant sans complexe leurs passions de musiques d’ailleurs, étonnantes et différentes et une pop-culture revendiquée. Les clarinettes d’Europe de l’Est, de Turquie et du Moyen-Orient y croisèrent alors de manière jusqu’alors inédite les vibes de Radiohead, Portishead, Sigur Ros et The Cure, jouant aussi bien dans les festivals de jazz, de musiques du monde que dans les clubs et festivals de rock ou d’électro.

 

Le retour de Yom & The Wonder Rabbis projette sans équivoque cette démarche vers les dancefloors et conjoint la virtuosité qui a su faire la réputation du clarinettiste à des transes électriques, contemporaines et jouissives. Un trait de clarinette qui relie après toutes ces années l’intellect, le cœur, les tripes et les pieds.

 

https://www.yom.fr