Le jazz a une histoire. Des lieux, toujours douloureux à la mémoire, l'ont vu naître, quelque part entre Congo et Mississippi. C'est maintenant une musique universelle, libérée. Par le talent de quelques génies, il a gagné le cœur et les consciences du monde entier.

Aujourd'hui, le jazz vit là où il est joué, et l'âpreté des vieilles pierres de Poët Laval usées par le vent, brûlées par le soleil est un écrin qui lui convient parfaitement. Dans la cour des Commandeurs, sous la voûte étoilée des belles nuits de juillet, le festival en plein air de Poët Laval déploiera tout son charme.

Les mots terminés par z ne prennent pas de s au pluriel nous dit l'Académie, sauf un : jazz. Cette musique est plurielle et le singulier peine à la définir. Avec modestie pour cette 1ère édition, notre programme nous l'espérons, en porte témoignage.

COUR DES COMMANDEURS (concerts payants 18/15 €)

 

Vendredi 18 Juillet

 

Samedi 19 Juillet

 

Dimanche 20 Juillet

 

CENTRE D'ART ET D'ANIMATION RAYMOND DU PUY

 (concerts OFF gratuits)

Présentation du festival POËT LAVAL JAZZ/S sur l'antenne de France Inter le vendredi 01 juillet.

 

Écouter le podcast (séquence Poët à 25:54)